vendredi 2 octobre 2009

Avatar, révolution visuelle

L'image que vous voyez ci-contre n'est pas la photo d'une personne maquillée, mais un personnage entièrement en image de synthèse !
C'est Neytiri, indigène de la planète Pandora sur laquelle James Cameron va nous emmener le 16 décembre. AVATAR est le nouveau film du maître de la science fiction (Aliens, The Abyss, Terminator 1 et 2), en production depuis 4 ans en Nouvelle-Zélande avec les champions des FX que sont les artistes de Weta (Le Seigneur des Anneaux).
OK, ce post n'a rien à voir avec Mars, mais l'actualité de la planète rouge étant au plus bas depuis des mois, j'ai décidé de rafraichir le blog avec un mot sur l'événement cinématographique que risque d'être Avatar. Le film est tourné en 3 dimensions et mélange personnages réels et créatures en image de synthèse, de façon photoréaliste et surtout à une échelle colossale.
Le film suit Jake Sully, un jeune militaire paraplégique, sur la planète Pandora, peuplée d'indigènes nommés Na'vi et colonisée par les humains pour extraire un minerai capable d'anti-gravité. Jake s'immergera entièrement dans le peuple Na'vi à travers un avatar, corps extraterrestre contrôlé par son esprit.
Pour en savoir plus, je conseille le site Avatar Movie Zone.
Et bien sûr, faites-vous une première idée avec la bande annonce !

1 commentaire:

Eboueur a dit…

Je ne suis pas sûr que c'est le minerai lui même qui est capable d'antigravité, dans le film, on voit le morceau de minerai flotter au dessus d'une plaque ovale, et on sait déjà faire des trucs comme ça. Avec un phénomène que l'on nomme supraconductivité, il me semble.